La femme la plus rapide du lac Majeur

Des infrastructures modernes, des paysages enchanteurs et un climat doux toute l'année créent les conditions d'entraînement parfaites pour les athlètes. La nouvelle championne d'Europe en salle (60 m sprint) et ambassadrice de la région d'Ascona-Locarno, Ajla Del Ponte, en profite. L’athlète de vingt-quatre ans est née à Bignasco, dans le Vallemaggia. Sa position d’ambassadrice de la région d’Ascona-Locarno, où elle a grandi, c’est pour elle une affaire de cœur. «Être ambassadrice de cette région est un grand honneur pour moi : mon objectif est de la faire connaître au monde entier, car je pense que c'est l'un de ces endroits que les gens devraient connaître».


«En tant que sportifs, vivre dans la région d'Ascona-Locarno est un grand avantage : tout d'abord parce que nous avons le centre sportif national à Tenero, mais aussi parce que nous avons la nature, qui est parfaite pour l'entraînement hors-piste». Ajla elle-même aime les courses en pente derrière la patinoire de Sibérie pour changer de la piste de course et travailler sa forme. Elle aime aussi l'escalade, mais, pour le moment, elle n’a pas de temps pour s’y mettre. Après tout, les Jeux Olympiques de Tokyo sont tout proches et, après son succès aux Championnats d’Europe, elle est convaincue d’avoir des bonnes chances.  

Pour atteindre cet objectif, il faut faire preuve de diligence. Grâce aux bonnes conditions d'entraînement, à la diversité de la région, aux paysages enchanteurs, à la nature et à l'ambiance méditerranéenne du lac Majeur, l'entraînement reste varié et offre également la possibilité de se ressourcer en toute tranquillité. Quant à Ajla, elle aime se détendre avec des activités comme passer du temps avec sa famille, aller rendre visite à ses grands-parents à Bignasco où se promener le long du lac à Ascona. La région propose des activités de détente adaptées à chaque besoin. L’éventail d’offres va du bien-être aux repas délicieux, jusqu’à un coucher de soleil sur le lac. Ascona-Locarno a beaucoup à offrir en plus des activités sportives. L’été, surtout, fait monter l’enthousiasme d’Ajla: «L'été est une période idéale pour venir dans la région du lac Majeur, notamment parce qu'elle propose de nombreux événements culturels. Comme Moon&Stars et le Locarno Film Festival sur la Piazza Grande à Locarno. C'est l'une de mes saisons préférées pour être à la maison!» En raison de ses études à Lausanne et des nombreux concours auxquels elle participe, Ajla est la plupart du temps en déplacement, mais, lorsqu’on lui demande ce que la région d’Ascona-Locarno représente pour elle, elle répond avec une lumière dans les yeux : «Pour moi, la région d'Ascona-Locarno est synonyme de maison. Chaque fois que je rentre à la maison, je me sens bien et je sais que le soleil brille».

Ajla s’est lancée dans l’athlétisme grâce à l’UBS Kids Cup, après une compétition organisée à l’école secondaire de Losone. « Après ce bon résultat, ma mère m'a dit que je pouvais essayer d'intégrer un club d'athlétisme et j'ai donc rejoint l'US Ascona». Le fait de grandir ici au Tessin a clairement eu un effet positif sur son développement en tant qu'athlète, Ajla en est certaine.

Le fait que l'athlétisme soit un sport naturel et que dans la région où elle vit l'entraînement à l'extérieur soit très agréable – et le fait d’être en plein air généralement –  a certainement eu une influence positive sur le déroulement de sa carrière. Après tout, ce n'est pas pour rien que le Tessin est considéré la région la plus ensoleillée de la Suisse. Combiner les études et le sport reste un grand défi, surtout si on veut exceller dans les deux domaines. C'est un grand défi de combiner les études et le sport. Surtout si vous voulez exceller non seulement dans le sport mais aussi dans vos études. «Cela demande beaucoup d'organisation, mais aussi une grande passion pour les deux choses». Elle utilise également le mot passion pour adresser un appel aux jeunes athlètes: faire quelque chose avec passion est la clé du succès, Ajla en est convaincue. C'est également vrai pour le Tessin. Elle espère que la région restera aussi naturelle qu'elle l'a été jusqu'à présent et qu'elle continuera à se développer positivement à l'avenir. «Les personnes aiment venir ici parce que le Tessin est comme il est».

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats