Cent vallées. Cent souvenirs

Centovalli, la vallée aux 100 vallées. Retourner à l'endroit où des centaines de souvenirs ont été laissés derrière nous, pour mettre fin au passé. Un voyage dans un temps passé mais encore inachevé ou un adieu pour toujours ? La dernière comédie du Théâtre Dimitri est l'occasion idéale de découvrir le paradis de la randonnée Centovalli, ses habitants, ses légendes. C’était le rêve du grand Clown Dimitri de faire des Centovalli sa propre scène. Un voyage passionnant en train à travers les histoires immortelles d’une vallée mystique.

Un voyage dans le passé

Mauro arrive à Verscio avec l'intention de faire son dernier voyage dans les Centovalli. Sa destination est Camedo. Dans sa tête, il n'a qu'une seule idée : vendre la maison de sa grand-mère et acheter un bel appartement au bord de la mer. Mais Mauro - qui est l'un d'entre nous - a fait le calcul sans les fantômes de la vallée. Il monte à bord d’un train sans horaires - car ici, dans ces terres mystiques, c’est le temps à s'adapter à la vallée, et non l'inverse - en pensant que son avenir c’est de s’étaler sur une belle plage, sans savoir que pour aller de l'avant, il devra faire face à ce qu'il a laissé derrière soi.

Le temps de la mémoire

Montons à bord, alors. Nous ne voulons pas laisser Mauro faire son voyage tout seul en compagnie d'une série de personnages plutôt douteux - mais qui nous font mourir de rire - qui semblent bouger les rangs de l'histoire à leur volonté, non ? Plongé dans les accueillants wagons de la Centovallina, chaque mètre de marche devient soudain magique, tout en montée, à un souffle du précipice. Et à Intragna, à côté du profil du plus haut clocher du Tessin, le passé en chair et en os attend Mauro. Mais il faut remonter dans le carrosse, car la vie et les voyages continuent, inlassablement.

Au secours, il y a les monstres !

Quand le soir commence à tomber, entre l’obscurité palpitante d'un tunnel creusé dans la roche et les vues incroyables du paysage qui révèlent la vallée dans son ensemble, il y a des endroits où les légendes et les rêves prennent forme. Cette odeur de soufre dans l'air n'annonce rien de bon, n'est-ce pas ? Mais est-ce que ce seront les monstres de la vallée, le problème, ou ceux que nous cachons en nous-mêmes ? Ce n'est pas seulement un voyage en train. C'est un voyage à travers les légendes de cette terre et les souvenirs d'un homme qui n'a pas clos les comptes avec le passé. Les doutes attaquent Mauro, parce qu'à la fin, c'était sa maison, une fois, et ces monstres si doux que sont les souvenirs… comment les vaincre ?

Le grand final!

Après tant de vicissitudes, la nuit est enfin tombée. Le ciel est piqué d'étoiles brillantes. Ici, à Camedo, il n’y a pas de pollution lumineuse, rien n’ose obscurcir les lumières de l'univers. Voici la maison de la grand-mère, la table est prête pour une fête. Et la fête aura lieu, c'est le grand final ! Eh bien, en réalité, il y a même deux finales, mais ne le dis pas à l'auteur... La polenta et les fromages locaux accompagnés d'un excellent merlot tessinois sont le couronnement naturel de cette aventure qui nous a permis de découvrir les secrets de la vallée. Ah, j'imagine que tu veux savoir si Mauro a vendu ou non la maison. Tu ne le sauras que si tu montes dans ce train, même si ce n'est pas la destination, celle qui compte. Tout ici est dans le voyage. Une montée à travers une centaine de vallées faites de poésie.

Tu veux monter à bord?

Tu veux faire l'expérience de l'enchantement et du charme des Centovalli ? Monte à bord et laisse les légendes de cette terre prendre vie sous tes yeux. Le spectacle, produit par Masha Dimitri, est un projet de l'Atelier théâtral de Lucerne, du Chemin de fer Vigezzina-Centovalli et du Théâtre Dimitri de Verscio, qui met en scène de nombreux artistes et est bilingue italien-allemand, ce qui fait absolument partie de son charme. À la fin du dîner, vers 23 heures, le train part en direction de Verscio et s'arrête sur demande à toutes les stations jusqu'à Locarno. Dates des spectacles et informations sur les billets sur werkstatt-theater.ch ou teatrodimitri.ch

Copyright photos: Ti-Press - Pablo Gianinazzi

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats