Panettone, la douce tradition de Nöel

Noël sans Panettone serait comme Ascona sans promenade sur le lac - inimaginable! Ces gâteaux doux et vaporeux sont servis en dessert dans chaque foyer tessinois à Noël.

Ils existent d'innombrables variantes de panettone, le gâteau de Noël tessinois par excellence: le classique avec les fruits confits, le Nostrano avec les noix et les figues ou des variantes avec les châtaignes, la mandarine, le chocolat, l'abricot, les fruits à baies ou l'ananas. À l'origine on le consommait seulement à Noël, mais aujourd'hui il est disponible presque toute l'année et est un souvenir populaire des vacances dans le sud.

La production du panettone est très complexe et prend beaucoup de temps. De la pâte, à la cuisson et au refroidissement, jusqu'au produit fini qui nous trouvons en magasin, au moins 48 heures s’écoulent.

On prépare d'abord une pâte mère, qui doit ensuite reposer longuement. Après avoir ajouté d'autres ingrédients à la pâte, elle est versée dans les typiques moules de cuisson du panettone, où elle repose à nouveau avant d'être mise au four. Après la cuisson, les panettoni, maintenant volumineux et brun doré, sont suspendus à l'envers et laissés refroidir pendant environ 6 heures. Pourquoi à l'envers? Pour que la masse ne s'effondre pas et ne perde pas sa légèreté. La production de la pâte, qui fait la différence du goût, est un secret bien gardé par chaque confiseur. Enfin, les gâteaux parfumés sont emballés et étalés dans la boutique.

Coupe du monde de panettone:
Ascona-Locarno produit des panettoni de classe mondiale. À la Coupe du Monde de panettone à Lugano, deux places sur le podium ont été attribuées à des pâtissiers de la région.

Deux places sur le podium ont été attribuées à des pâtissiers de la région d'Ascona-Locarno : Marzio Monaco (Dolce Monaco, Losone) et Luca Poncini (Panetteria Pasticceria Poncini, Maggia) ont conqueri la deuxième et la troisième place. La production du panettone demande beaucoup de temps et d'expérience. Pour qu’on puisse se distinguer de la foule, les ingrédients sont aussi très importants et chaque pâtisserie a son propre mélange secret. Un des ingrédients que Marzio Monaco utilise pour ses panettoni est le beurre de l'alpage du Vallemaggia. Les herbes alpines fraîches donnent à la pâte sa touche personnelle.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats