Eglise de S. Giacomo e Filippo et ossuaire

 

Située à Villa, l'église, déjà citée en 1296, fut agrandie au XVIIe et modifiée au XVIIIe s. avec l'ajout de la sacristie et de l'ossuaire. La façade est ornée de pilastres et de niches. Une fenêtre serlienne domine l'imposant portail d'entrée. Le mur extérieur de l'abside présente un cadran solaire de 1692. Le campanile, presque entièrement rénové, est de la Renaissance.
A l'intérieur, la salle rectangulaire est formée de quatre travées et l'abside est carrée, avec une voûte à lunette. La décoration de stuc date de 1726. Les peintures, en partie de G.A. Vanoni (XIXe s.) s'inspirèrent probablement d'oeuvres pré-existantes. La fresque de l'Annonciation (cuvette de l'abside), retouchée par Vanoni, est de G.A.F. Orelli de Locarno. Dans la chapelle à gauche de l'entrée principale se trouve une oeuvre de Meletta, représentant le don du Saint Rosaire à St Dominique et Ste Catherine. Dans la chapelle à droite, se trouve un autel avec retable représentant des proches de la Vierge, encadré de stucs (1642). Les peintures à motifs architecturaux sont récents (1907). Dans la chapelle du Rosaire, l'autel en stuc à bas-relief de la Vierge présente, dans la niche, une statue de bois de la Madone (artisan local ? 1703). Dans la chapelle d'en face, on peut voir un bas-relief de la Sainte Trinité, un devant d'autel en enduit de stuc coloré (« scagliola ») et un beau retable de Meletta (1832). Les fonts baptismaux sont de la première moitié du XVIIe s.
Croix en granit (XVIIIe s.) sur le parvis.
A côté de l'église, ossuaire et belles fresques de G. A. F. Orelli (Purgatoire, Crucifixion et Pietà ? 1753).
Dans le cimetière, niche décorée de fresques de la Crucifixion de Vanoni (1853).

Travaux de restauration prévus.

Adresse

frazione di Villa, 6672 Gordevio

Emplacement