Eglise de S. Maria di Ponte

 

Situé au sud du bourg, l'oratoire de S. Maria est mentionné dès la fin du XIIIe s. Sa reconstruction fut confiée à l'arch. G. Beretta (de 1526 à 1585, remplacé par son fils Pietro).
Devant l'église apparaît un parvis ouvert vers le S ; les parties les plus anciennes se trouvent côté S et dans la tribune E, où s'articule le corps central en croix latine.
Dominé par le beffroi et par l'élégante galerie autour de la coupole octogonale (inspirée de Bramante) chaque espace de l'édifice est mis en valeur par des pilastres massifs de granit.
Côté S se trouvent deux portails: le premier, de dimensions modestes, est encadré de hautes fenêtres (1528) ; le second a été refait avec de grandes colonnes toscanes sur un haut socle (1591).
De grands vitraux quadrangulaires, des oculi en entonnoir et des lucarnes rondes créent un ensemble très élégant.
Le clocher équarri présente, côté S, deux plaques superposées avec la dédicace de G. Beretta (1545).
Sur la façade, au-dessus de l'imposant portail de P. Beretta, une ouverture remplace probablement la rosace prévue à l'origine. Le cadran solaire a été restauré en 2000 et présente un grand intérêt historique.
A l'intérieur, la grande nef unique est divisée en trois parties presque égales: la partie centrale, couverte par une voûte d'arêtes, est encadrée de deux voûtes en berceau.
Dans le maître-autel, fresque de l'Assomption de Marie (1569). La chapelle, restaurée en 1961, renferme un somptueux autel baroque de Notre-Dame de l'Assomption, de G. P. Fossati d'Arzo (1682-84).

 

Ouvert de Pâques à Septembre (horaires irréguliers).

Demander la clé au curé (tél. 091 793 14 58).

Adresse

Via Valmara, 6614 Brissago

Emplacement