Il grotto ticinese

Les grotti, typiques au Tessin, sont des bâtisses rustiques, situées généralement dans des endroits ombragés et un peu à l’écart. Caractérisées par une température basse et constante toute l’année, grâce à des ouvertures d’aération dans le rocher qui soufflent naturellement de l’air froid, ils étaient les “frigos” de nos ancêtres. Aujourd’hui, ils sont transformés en établissements ouverts au public, généralement avec des tables et des bancs en granit où l’on mange au frais, sous de magnifiques arbres séculaires à l’épais feuillage. Même avec quelques inévitables concessions aux goûts modernes, l’on y sert d’habitude des produits et plats du pays: charcuterie de la boucherie faite maison (salami et mortadelle du Tessin en particulier), minestrone (épaisse soupe de légumes), busecca (épaisse soupe de tripes et chou frisé), risotto, pesce in carpione (poissons marinés), vitello tonnato (fines tranches de viande de veau, accompagnées d’une sauce à base de mayonnaise et thon, se mange froid), rôti (froid ou chaud), avec salade et pommes de terre sautées, polenta avec boeuf braisé, lapin, “cazzola” (chou et viande de porc cuits à l’étouffée) ou champignons, fromages et petits fromages frais, zabaglione, torta di pane (gâteau de pain), pêches au vin.

On y sert le Merlot tessinois et la gazzoza (limonade) dans les boccalini et les tazzini.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats