Ponte Brolla - Aurigeno

Déscription de l'itinéraire:
 

On peut arriver à Ponte Brolla par le train de Locarno-Domodossola, en car ou à pied. C'est en effet le point de départ de cet itinéraire. Après une visite aux gorges (entrée par la terrasse du restaurant situé à l'entrée du pont), suivre la route du Centovalli jusqu'à Tegna d'où l'on monte à l'oratoire de Sant'Anna (vue magnifique sur la région de Locarno ainsi que sur les Terre di Pedemonte et la vallée du Centovalli). Là, le sentier entre pratiquement au plat dans le vallon des Riei et arrive à un très joli petit pont en pierre savamment construit. Sur le côté droit de la rivière du même nom, une gentille montée nous porte au passage de la Streccia (627 m - téléphone pour appel de secours). La descente s'effectue alors sur un joli sentier qui nous porte au Val Nocca, puis à Djula et enfin à Dunzio, très beau promontoire situé à env. 500 m d'altitude. On rejoint Aurigeno, situé à 4,5 km par un sentier appelé le "Sentier romain", le premier tournant offre une vue panoramique intéressante sur l'entrée du val Maggia, avec les gorges de Ponte Brolla et le village d'Avegno. Un peu plus loin, à la Forcola di Dunzio (597 m), c'est le départ du "Sentier romain" aménagé récemment. On a alors une vue complète sur la partie inférieure de la vallée avec ses jolis villages et sur les montagnes dont l'altitude va croissante. Le sentier traverse différents lieux suggestifs tels que l'Oratoire de Madonna del Carmelo. On arrive à Aurigeno, village partagé en deux hameaux. C'est le village natal du peintre Giovanni Antonio Vanoni (1810-1886), artiste reconnu de très grande valeur artistique. Après avoir suivi une formation en Italie, il a laissé ici dans le val Maggia de très nombreuses oeuvres telles que des portraits, des ex-voto, et de nombreuses et magnifiques fresques dans les chapelles et les églises ; celle d'Aurigeno est remarquable.

Durée: approx. 3 h 30.

 

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats