Locarno-Alpe di Neggia

Vira

Il faut monter près de 1200 mètres pour atteindre Alpe di Neggia, un joyau caché au Tessin, le canton italophone de la Suisse. La vue au sommet vaut le détour!

On part de Locarno, ville célèbre pour son festival du film. Les premiers kilomètres sont parcourus sur une piste cyclable au bord du lac, puis à travers la plaine de Magadino.
On rejoint le lac Majeur au village de Magadino, où les palmiers donnent une ambiance méditerranéenne qui contraste avec les montagnes environnantes. Après une dizaine de kilomètres, on entre en Italie à Dirinella.
Encore 10 kilomètres et la montée vers Alpe di Neggia commence. La route, assez raide et étroite, s’élève rapidement avec de nombreux lacets. La vue sur le lac est magnifique.
A l’exception d’un replat à Garabiolo, la route monte constamment sur 11 kilomètres alors que l’on s’enfonce dans la Valle Vedasca. Sur 6 kilomètres, les montées et les descentes se succèdent ensuite jusqu’à Indemini, qui marque le retour sur le territoire suisse.
La partie finale est rude: sur 4,5 kilomètres, la pente oscille entre 8 et 10 % pour atteindre Alpe di Neggia à 1395 m. Au total: 1177 m de dénivellation pour 21,5 kilomètres, des chiffres dignes des grands cols des Alpes.
Au col, situé entre le Monte Gambarogno et le Monte Tamaro, la vue sur les sommets qui surplombent le Val Verzasca au-dessus de Locarno est superbe. Un restaurant permet d’en profiter pleinement.
La descente sur Vira est raide: 9,5 % en moyenne, avec 33 lacets. Prudence! Le retour à Locarno se fait par le même chemin qu’à l’aller.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats