Sentiers parmi les forêts de feuillus de la Réserve de Maia

Arcegno

Un circuit facile dans des bois de feuillus aux aspects les plus variés, protégés et en libre développement depuis plus de soixante ans, pour voir ce qu’il est possible d'obtenir en donnant la priorité à la nature et pour comprendre le fonctionnement de la forêt. Un sentier à suivre en toutes saisons, pour nourrir l'esprit, écouter les oiseaux, contempler les formes et les couleurs.

Le point de départ est l'arrêt de bus d’Arcegno (en face de l'église), qu’il est possible d’atteindre en marchant quelques minutes depuis le parking municipal situé à l'entrée du village. L'itinéraire traverse le centre de la localité avant de descendre dans la vallée Ortighée. Il faut ensuite suivre la direction de Maia. On atteint après quelques minutes un petit pont, où un panneau d'information indique le point d'entrée dans la Réserve forestière.
Le sentier grimpe doucement à travers un bois aux dynamiques intéressantes. On atteint un plateau avec l'une des nombreuses « bulles » qui embellissent le lieu poétique qu’est la Maia. En continuant en descente, on peut voir des forêts où certains arbres sont tombés, à côté desquels poussent de jeunes spécimens. 
En poursuivant, on arrive à un grand étang avec une île et une roselière, un lieu qui incite à faire une pause.  Ce biotope est inclus dans la liste des sites d’importance nationale pour la reproduction des amphibiens. En avril et en mai, avec un peu de chance, on peut observer le rare triton ponctué. Si la saison est la bonne, à mesure que l’on avance, on rencontre le ciste à feuilles de sauge (espèce protégée qui fleurit en avril et en mai).
Le sentier longe une pente couverte de châtaigniers. À la fin, il remonte et traverse différentes formations forestières, parfois avec une forte présence de bois mort. On arrive ensuite à un magnifique petit lac de forêt. Ici, le soir, entre avril et mai, la grenouille verte peut parfois donner un concert. Il est ensuite conseillé de faire un détour jusqu’à la colline de Barbescio, d’où on peut profiter d’un beau point de vue. En descendant, on rencontre une autre zone humide, où une chapelle dédiée à Marie a été construite. Non loin de là, le long de la route supérieure, se trouve L’École dans le bois d’Arcegno. Plus loin, on observe une autre zone humide, où, en faisant preuve de patience, il est possible d'observer l'élégante libellule aux ailes bleues. En poursuivant, on admire différents environnements forestiers, pour retrouver la route naturelle parcourue à l’aller, et remonter à Arcegno, notre point de départ. Cet itinéraire facile est d'environ 4,5 km et il dure de 2 à 3 heures. Alternativement, sur le chemin du retour, il est possible de suivre la « Strada dei Polacchi », qui mène directement à Arcegno. En chemin, une plaque commémore les réfugiés polonais qui l'ont construite pendant la Seconde Guerre mondiale.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats