Trekking dei laghetti alpini

Fusio

Ouverture juillet 2019

Fusio – prononcé Fus dans le dialecte local – un village semblant tiré d'un livre d’images, représente le point de départ et d'arrivée du circuit. Du haut de ses 1'289 mètres d’altitude, elle est la localité la plus haute de l’arrière-vallée de la Maggia. Avec une ascension de 1'760 m et une descente de 1060 m, la première étape longue de 12 km (6,5 heures) est aussi la plus exigeante du parcours. Elle mène à la Capanna Poncione di Braga, à 2'000 mètres, une cabane autonome avec possibilité de cuisiner. La deuxième journée fait la part belle aux lacs de montagne. Un parcours de 9,5 km de long (ascension de 850 m/descente de 990 m/4,5 heures) mène à Robiei, à la cabane Basòdino, au pied du glacier éponyme. Dans ce refuge, Niccolò Scarselli cuit la polenta dans un chaudron sur la flamme, comme au temps de sa grand-mère, et la sert avec des spare ribs bien tendres. Le troisième jour fait un crochet par l’Italie, au refuge Maria Luisa, sur les hauts du val Formazza, où un risotto milanais attend les randonneurs épuisés (tronçon: 9,2 km, ascension 810 m, descente 500 m, 4 heures). Le quatrième jour, le circuit revient en Suisse via le col San Giacomo et rejoint la Capanna Cristallina (tronçon: 13 km, ascension 1'090 m, descente 680 m, 5,5 heures). La cabane du club alpin imaginée par les architectes Baserga et Mozzetti et inaugurée en 2003 se dresse sur le col éponyme, à une altitude de 2'572 mètres. Depuis là, le randonneur peut admirer un panorama à couper le souffle sur le glacier de Basòdino, avant de poursuivre, le lendemain, avec la dernière étape ramenant à Fusio, en passant par le lac du Naret et le barrage de Sambuco, à travers une nature intacte (tronçon: 17 km, ascension 660 m, descente 1'880 m, 6 heures).

www.vialtavallemaggia.ch

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats