Châtaigneraies de Robasacco

 

Robasacco

La châtaigne était autrefois le « pain des pauvres ». Ce n'est qu'avec la diffusion du maïs et d'autres cultures céréalières à partir du XIXe siècle que son exploitation déclina. Depuis l'époque romaine, et surtout au Moyen Âge, c'était une source essentielle de subsistance pour les communautés rurales du Tessin. C'est la raison pour laquelle les châtaigneraies sont devenues la richesse et la fierté de la bourgeoisie. Celles de Robasacco sont parmi les plus précieuses du Tessin et ont fait l'objet d'une restauration et d'une valorisation. D'autre part, la présence de châtaigniers, notamment centenaires, au milieu d'une prairie destinée au pâturage, constitue un écosystème d'une grande biodiversité.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats