Ascona

Salvador Dalí, La Divina Commedia

 

Du au

Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech (Figueres 11 mai 1904 - Figueres 23 janvier 1989).
Le génie polyvalent, l'interprète original et magistral du surréalisme a fait une déclaration importante, pas seulement en tant que peintre et
sculpteur mais également en tant qu’illustrateur.
En 1950, en vue du 700e anniversaire de la naissance de Dante
Aligheri, l'autorité italienne a mandaté Salvador Dali, d’illustrer le plus grand Chef-d'œuvre de la littérature italienne la Divine Comédie.

C’est ainsi que Dali illustre le manuscrit le plus célèbre de Dante Alighieri en cent xylographies aquarelles; ce merveilleux voyage des profondeurs de l’Enfer à la splendeur du Paradis; le résultat est un chef- d’oeuvre unique, suspendu entre le rêve et la réalité.
Dans ses illustrations, Dali raconte l’oeuvre de Dante par une perspective surréaliste et onirique, camouflant parfaitement dans l’univers symbolique et dantesque, les signes caractéristiques de son art: les paysages navrés et les figures “molles”, béquilles, os volants. Le surnaturel se mélange avec une exploration audacieux de la spiritualité, allant ainsi à créer une vision unique de la Divine Comédie.

Le voyage dans l’au-delà dantesque a été interprété par Salvador Dali avec les motifs les plus importants de sa recherche métaphysique et mystique; il représente ainsi la Divine Comédie avec un point de vue psychanalytique, qui explore l’inconscient de l’homme contemporain, perdu et confus, comme Dante à l’aube du 1300.

TYPOLOGIE

  • Expositions et foires

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats