Bignasco - Cascade de Foroglio

Bignasco

Val Bavona et cascade de Foroglio

Dans le Val Bavona, où on produit beaucoup d'électricité (trois centrales électriques et trois barrages avec lacs de retenue) les maisons ne sont pas reliées au réseau, sauf à San Carlo. Il faut donc avoir recours à des cellules photovoltaïques, au gaz, à des petites turbines à eau, à des bougies, au pétrole et à d'autres énergies alternatives.

Impossible de ne pas mentionner la cascade de Foroglio, qui plonge vers la vallée depuis une paroi rocheuse haute de 110m, ainsi que le Val Calnegia, accessible depuis Foroglio. Un sentier didactique sur le thème « Inalpe et désalpe dans le Val Bavona » débute dans les villages de Cavergno et Bignasco, suit le fond de la vallée pour mener les randonneurs en plusieurs étapes jusqu’à la Terra di Foroglio, Pontido et, par le Val Calneggia, jusqu’aux alpages situés à plus de 2000 mètres d’altitude.

L’histoire du Val Bavona, comme celle d’autres vallées alpines, est fortement marquée par les transhumances. Dans le Val Bavona, cette coutume est encore très vivante aujourd’hui, tout comme les traces laissées par les êtres humains.

Modelée par les glaciers et sujettes aux éboulements et inondations, Bavona est une vallée tourmentée où l'homme s'est installé au prix de douloureux sacrifices. Suivre la berge droite de la Bavona, le long de prés fauchés, puis entrer dans le bois au fond de la vallée. Après une courte montée, suivre une piste qui traverse en replat une zone inculte jusqu'à Mulini (533 m). Passer alors sur l'autre versant : derrière une chapelle, le sentier quitte la route et monte dans une zone très boisée, en amont de Mondada. On arrive ainsi à la passerelle sur le Rì di Larèchia, puis à Fontana en quelques minutes. De remarquables constructions en pierre sont bâties entre les rochers, comme l'oratoire dont le périmètre s'adapte parfaitement à la saillie rocheuse qui le domine. Dans le virage derrière le « grotto », l'inscription dans la roche rappelle l'éboulement désastreux de 1594.

En attendant que soit réaménagé le chemin entre Fontana et Ritorto, poursuivre sur une route pendant 2 km env. A mi-chemin, nous découvrons Sabbione (maisons regroupées aux pieds d'un rocher cyclopéen). La roche avait aussi de la valeur sur cette terre inhospitalière : caves, étables et autres abris aux fonctions diverses y furent creusés.

Après Sabbione, la vallée s'élargit et la campagne apparaît. On arrive rapidement à Ritorto, aux habitations massées derrière l'oratoire. Un beau « grotto », aux pieds d'un rocher gris, apporte une touche de grâce à la rudesse de la pierre. Continuer sur un chemin de terre en aval de la route carrossable qui permet d'éviter l'asphalte, guidé par la rumeur de la cascade de Foroglio, fin de cette première étape.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats