Chapelle de la Pioda

Maggia

A une demi-heure de marche au-dessus de Maggia se trouve la chapelle de la Pioda. Précédée d'un petit portique, elle abrite quelques fresques. L'une d'entre elles pourrait remonter à la fin du XVe s. Le petit temple, de la fin du Moyen Age (portique ajouté en 1715) fit l'objet de restaurations et de reprises de peintures en 1735. L'intérieur, avec la petite nef rectangulaire dans laquelle la structure originelle tient lieu d'abside, présente, au centre du mur du choeur, une fresque de la Vierge sur le trône entre les saints Pierre et Jean-Baptiste qui, d'après Anderes, est de l'atelier des Seregnesi.Parmi les inscriptions encore visibles, l'une, gravée à côté du Baptiste, indique la date de 1479. En haut à gauche, au-dessus de St Jean, on peut lire une partie d'une longue écriture, dont « fecit ... Antonius » qui pourrait indiquer le nom du commanditaire.
Sur les côtés de la niche, apparaissent deux autres saints d'une époque postérieure qui, comme les fresques sur les côtés de l'arche représentant St Georges, St Martin, St Grégoire et Ste Agathe, ont été remaniés au cours de périodes postérieures (XVIIe-XVIIIe s.).
Au-dessus de l'arcade, la fresque d'un Christ à trois têtes, considérée comme une représentation blasphématoire (1715 environ, dans la période postconciliaire) est surprenante.
Sur la voûte de la niche se trouve la colombe du Saint Esprit entourée de visages de saints du XVIIIe s. La fresque du XVe s. a été restaurée récemment.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats