Locarno et alentours

Locarno


Nous savons déjà qu'au temps de la Rome Impériale Locarno était un lieu de villégiature. Autrefois le nom ne désignait pas seulement la ville actuelle mais tout le territoire. Pendant le Moyen-Age, elle fut l'objet de querelles entre les villes de Como et de Milan. Aprés une longe guerre interne l'emportèrent les Visconti de Milan.

 

Pour la ville de Locarno commença une longue période de prospérité. En témoignage de cette époque florissante subsiste le Château Visconteo à l'intérieur duquel on peut encore admirer la cour de style Renaissance, avec son porche et loge, quelques plafonds de bois et une fresque représentant la Vierge; le château abrite actuellement le musée archéologique qui expose une des plus belles collections de verres romains.

 

Vers la fin du XIème siècle, Locarno était la ville la plus importante du Lac Majeur mais durant le XVIème siècle la période florissante sous les seigneurs de Milan se termina; alors commença celle du bailliage suisse pendant laquelle se produisit la scission réligieuse qui provoqua le départ de beaucoup d'artisans et de commerçants ayant embrassé la nouvelle foi.

 

Ainsi la ville plongea dans un provincialisme endormi, transformant ce qui fut un centre important en une bourgade insignifiante. Très intéressante sera la visite au Rivellino, une fortresse construite sur project de Leonardo da Vinci: pour le moment, elle est encore fermée au public.

 

C'est seulement lors de la fondation de la République et du Canton Tessin en 1803 que Locarno se réveillera de sa torpeur. Il faudra cependant attendre le tourisme de début du siècle, avec la construction de très beaux hôtels de style Belle Epoque, pour faire revenir la vivacité à la Piazza Grande, certainement la place la plus évocatrice du Tessin avec sa succession de cafés et boutiques. Mais l'événement marquant qui éleva la renommée de Locarno, ville de villégiature, à un rang mondial fut la rencontre des chefs de divers gouvernements européens pour la signature du "Pacte de Locarno".

 

Ce fut l'événement politique mondial important de cette période et il entra dans l'histoire, faisant ainsi connaître le nom de la localité dans le monde entier et lui conférant la notoriété de "Ville de Paix". Locarno offre une multitude de surprises et d'intéressantes découvertes, de la vieille ville avec ses maisons, ses églises et ruelles à la commune d'Orselina où, sur un éperon rocheux, se dresse le Sanctuaire de la Madonna del Sasso, lieu de nombreux pèlerinages.

 

À côté de l'église bâtie au XVIème / XVIIème siècle se trouve le couvent où vit une communauté de frêres capucins; au cours des siècles l'église de la renaissance fut constamment embellie et la Casa del Padre abrite aujourd'hui un musée d'objets sacrés.

 

La téléphérique Orselina-Cardada et le télésiège Cardada-Cimetta sont remis en marche, après avoir été entièrement reconstruits, en l'an 2000 ( sur un projet de Mario Botta).

 

Chaque année, la manifestation la plus importante est certainement le Festival International du Film qui réussit à transformer Locarno en une métropole culturelle, dont la participation d'un public jeune et mondain contribue à faire de la Piazza Grande "la plus belle salle de cinéma du monde". Les premières projections eurent lieu dans le parc du Grand Hôtel de Muralto et avec les années le festival se forgea un caractère propre.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats