Pontebrolla - Aurigeno (it. 1.1)

Aujourd’hui, le parcours le plus facile pour accéder au Val Maggia est celui de Ponte Brolla, accessible par le train Locarno-Domodossola, l’autobus ou à pied depuis Locarno.
Après avoir visité le gouffre (entrée par la terrasse du restaurant, au début du pont), suivre la route des Centovalli jusqu’à Tegna, puis monter à l’oratoire de Sant’Anna (vue splendide sur la région de Locarno, les Terre di Pedemonte et les Centovalli). Le sentier entre alors dans le vallon du Riei et atteint un joli petit pont en pierre. Sur la berge droite du Riei, une piste monte en douceur direction N et mène au col de Streccia (627 m, téléphone de secours). Descendre ensuite sur un bon sentier jusqu’au Val Nocca, puis à Djula, et enfin à Dunzio, où se trouve une belle terrasse ensoleillée à 500 m d’alt. env. Pour arriver à Aurigeno, à 4,5 km de là, suivre un sentier facile, appelé « Sentiero romano » (Sentier romain) : le premier lacet offre un beau point de vue sur l’entrée du Val Maggia, avec la gorge de Ponte Brolla et le village d’Avegno. Plus loin, de la Forcola di Dunzio (597 m), part le Sentier romain, récemment refait. On jouit d’une vue complète de la vallée Basse, avec son vaste fond de vallée, ses beaux villages et ses montagnes de plus en plus hautes. Le sentier traverse des lieux splendides, dont l’oratoire de la Madonna del Carmelo. On arrive ainsi à Aurigeno, qui compte deux centres. C’est ici que naquit G. A. Vanoni (1810-1886), peintre de grand talent.
Après son apprentissage en Italie, il effectua de nombreux portraits et ex-voto, décora nombre de chapelles et réalisa des peintures murales et quelques fresques, dont celle de l’église d’Aurigeno.

L'auteur et TICINO-TOURISM déclinent toute responsabilité en cas d’accident.

  • F. Zappa

  • Recherche sur ascona-locarno.com


    Résultats