Route des brigands - Bois du Mont Ceneri

 

Robasacco

Depuis le Moyen Âge, des chroniques donnent la parole à des marchands qui se plaignent d'attaques menées par des bandits lors de la traversée des forêts du Monte Ceneri. Pendant longtemps, le brigandage a en effet été pratiqué dans la région. Les bandits avaient des noms suggestifs et bénéficiaient souvent de la solidarité de la population, car ils s'attaquaient principalement aux personnes de passage le long de la Via Francesca. Les autorités envoyaient fréquemment des garnisons pour tenter d'éradiquer le phénomène. Le dernier épisode de brigandage remonte à 1864. La bande d'un habitant de la Léventine appelé Costantino Genotti attaqua la diligence postale dans la forêt de Robasacco. Il y eut un mort, l'enquête fut poussée et les coupables ont été rapidement arrêtés, mais la condamnation à mort ne fut jamais exécutée.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats