Traditions et légendes à Bosco Gurin

Il était une fois les Walser, un peuple du Haut-Valais qui grandissait de plus en plus. C’est ainsi que certains d’entre eux commencèrent à chercher de nouveaux pâturages pour leur bétail. Pendant leur voyage vers une nouvelle demeure, ils traversèrent le Val Formazza pour entrer dans la Vallée de Bosco, une petite vallée latérale du Vallemaggia. Ici en 1253 fut fondé le village de Gurin. Des siècles ont passé, mais aujourd’hui encore une visite à Bosco Gurin est comme un saut dans le passé.

Les habitants de ce village ont conservé la plupart de leurs coutumes, ainsi que la langue – le Ggurijnartitsch (dialecte suisse-allemand), qui est encore parlé aux côtés de l'italien et du dialecte tessinois. Bosco Gurin se distingue également pour son architecture: dans la construction on utilise souvent le bois, ce qui est plutôt atypique pour le Tessin.

Un voyage à Bosco Gurin vaut la peine à tout moment de l’année. De la floraison aux randonnées estivales, de l’explosion de couleurs en automne à l’ambiance de contes de fées en hiver. Le village le plus haut du Tessin (plus de 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer), en tant que domaine skiable à deux pas du clima doux du lac Majeur, est apprécié par les amateurs de sport d’hiver, mais est aussi l’endroit idéal en été pour trouver l’harmonie dans la nature, découvrir les plantes, observer les animaux sauvages et faire de longues randonnées à pied ou à vélo. Les bois des alentours sont riches en flore, faune et légendes: entre mélézes, épiceas, aulnes verts et noisetiers, on rencontrera peut-être les Weltu, les petits et gentils habitants des forêts aux pieds tournés qui font paître le bétail des hommes par mauvais temps.

Bosco Gurin a aussi beaucoup à offrir dans le domaine culturel. Au musée Walserhaus on peut se faire une idée de la façon dont les gens d’ici vivaient modestement dans cet enclavement. Une partie du musée est dédiée au graphiste natif de Bosco Gurin Hans Tomamichel, qui a conçu la mascotte Knorrli de Knorr et les graphiques du Fip Fop Club de Nestlé.

Autre curiosité intéressante: à Bosco Gurin se trouve la plus petite Coop de Suisse. Même si minuscule, il s’agit d’un important magasin pour la population locale, qui compte actuellement 60 personnes environ. En 2006, un jardin a été créé dans le village en collaboration avec ProSpecieRara. Chaque année, en occasion du festival d’automne «Måtzufåmm», avec les légumes provenant de ce jardin une soupe est préparée pour tout le village. Malgré l’importance attribuée au passé et la volonté de continuer à valoriser les traditions, Bosco Gurin est toujours tourné vers l’avenir et ouvert aux nouvelles idées afin de rester attractif pour ses visiteurs. De là, la nouvelle piste de luge (hiver et été) et les projets pour une tyrolienne et un centre bienêtre prévus pour les prochaines années. En 2018 un avion de Edelweiss Airlines a été baptisé Bosco Gurin et depuis porte ce nom dans le monde entier. Un petit village qui va loin!

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats