Courir, un cadeaux pour l’âme

La course à pied est un excellent moyen de se libérer des soucis quotidiens et de garder le corps et l’esprit en forme. Mais c'est aussi une façon de connaître la région et de l'aimer. Benjamin Frizzi, directeur marketing d'Ascona-Locarno Tourisme est un coureur passionné. Découvre ses endroits préférés pour courir et se préparer pour Ascona-Locarno Run.

Autrefois, je détestais courir, aujourd'hui, c'est mon équilibre dans ma vie quotidienne. Un moment qui n'appartient qu'à moi et dans lequel je peux me libérer l'esprit et me libérer de la pression. Je découvre des endroits et des choses que je ne verrais pas sans courir. Le meilleur moment est quand le cerveau « clique ». On sait alors que la tête est loin et qu’on peut se concentrer sur la course et l'environnement qui nous entoure. Il peut arriver alors de se perdre en courant, mais pas de perdre son chemin, car la région est facile à explorer.

La course à pied est un excellent moyen de se débarrasser des préoccupations de la vie quotidienne et de réduire la pression. Elle peut se faire n'importe où et avec peu de moyens, et elle est également indépendante des horaires. Et soyons honnêtes, n'importe qui peut trouver une demi-heure pour faire du bien au corps et à l'esprit, même – et d’autant plus – s'il est très stressé.

La région d'Ascona-Locarno est le parfait endroit pour courir. Le climat doux tout au long de l'année permet de faire des activités de plein air même en hiver et de courir presque toujours sans neige. Pendant l’été, quand il fait trop chaud le jour et le soir, on peut toujours courir le petit matin. Le territoire est vaste, tout comme le choix des itinéraires à suivre. De magnifiques promenades le long du lac scintillant, des sentiers de campagne et des chemins à travers les vignobles et les villages traditionnels, des montées raides vers les sommets environnants et même le Centre sportif national de la jeunesse de Tenero.


Quel que soit l'itinéraire que vous choisissez, une chose est garantie : une vue fantastique. Ascona-Locarno est une destination idéale pour ceux qui aiment courir. Le paysage dans lequel on court, est d'une grande importance; ici, au lac Majeur, les étendues infinies et les montées difficiles rendent l'exploration du territoire vraiment passionnante, et mènent à des lieux et des points d'intérêt historique spectaculaires.

La course à pied de l'année approche à grands pas. Il ne manque qu’une poignée de jours à Ascona-Locarno Run et il est temps d'intensifier l’entrainement et d'augmenter les distances. Mieux vaut tard que jamais, non ? Après tout, je cours (pas seulement!!!) pour le plaisir et ce qui compte c'est de participer. C'est un sentiment magique, celui que l'on ressent quand on franchit la ligne d'arrivée et que l'on voit son temps sur la planche (au moins quand nos attentes sont satisfaites J). Pour y parvenir, il faut  s’entraîner sur un parcours stimulant. Mes deux conseils personnels sont Rivapiana, le long du lac de Minusio à Tenero (mais on peut aussi continuer jusqu'à Bellinzona) ou – pour les coureurs plus expérimentés – le "Tour des 3 églises" qui mène de Contra à Brione et ensuite à Orselina, en passant devant les trois églises.
Si tu n'es pas encore inscrit à la course Ascona-Locarno, fais-le maintenant : l'ambiance à l'arrivée sur la Piazza Grande est exubérante et joyeuse, une émotion de chair de poule.

Jette un coup d'œil aux autres parcours de course à pied et de trailrunning de la région

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats