Chapelles peintes par G. A. Vanoni

Aurigeno

G. A. Vanoni (1810-1886) a laissé de précieux ouvrages à Aurigeno, son village natal, et aux alentours.Niches, fresques religieuses et chapelles jalonnent le parcours de Ronchini à Aurigeno et Terre di fuori.A Aurigeno, près de l’église paroissiale, est située la chapelle votive commandée en 1853 par B. Barca. La Vierge Immaculée (dans un habit blanc et un large manteau bleu) à laquelle l’église est dédiée se trouve près du baptiste et de st Bartholomée. La figure du Père Eternel se détache au-dessus de la niche. A l’extérieur sont représentés les saints Pierre et Paul, Lucie et Defendente. Toutes les figures sont encadrées de volutes et de coquilles de style rococo, d’une grande intensité.A Terre di fuori se trouve la chapelle votive de la Madonna Addolorata. A l’intérieur, la Vierge des sept douleurs est à côté des saints Roch et Antoine abbé. Sur le devant sont représentées les âmes du purgatoire avec un cartouche et, sur les murs extérieurs, les saintes Philomène et Rose. Le frontispice présente la figure du Père avec un cartouche mentionnant : « Rosa Bianca fit construire en 1853 cette chapelle pour accomplir le vœu de sa belle-mère Maria ». Fait rare, la fresque est signée par l’artiste. Dans le cimetière se trouve une édicule ornée de fresques, soutenue par des colonnes de granit (1858).Une Déposition y est représentée avec un fond surprenant. Sur la bande en hauteur se trouve la fresque monochrome d’Adam et Eve chassés du Paradis. La fresque centrale a été restaurée en 1983 alors qu’une partie des inscriptions avait déjà disparue. Le frontispice présente une nature morte d’inspiration macabre.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats