Le centre

Brissago e isole

Le bourg de Brissago, bien qu’il ait connu de nombreuses démolitions et reconstructions, possède encore d’antiques demeures dignes d’intérêt.
Au centre du village, près de l’église paroissiale de San Pietro e Paolo, au début de la descente vers le lac, se trouve le Palais Baccalà, précédemment Branca (XVIIIe s.), qui constitue « le plus bel exemple de baroque raffiné de la région du haut lac Majeur » (Gilardoni). La majestueuse façade vers le lac, riche en nuances chromatiques et luministes, est dominée par une loggia de cinq arcades et enrichie par les détails des petits balcons en fer forgé et par une Annonciation (1724 environ), tandis que, sous la gouttière, figurent des fresques monochromatiques allégoriques.
Le long de la route cantonale se trouve la maison Conti Rossini, précédemment Borrani, avec une façade de structure médiévale ornée de trois fresques remontant à la fin du XVe s., (que l’on peut attribuer à Antonio da Tradate, 1490), qui représentent l'Annonciation avec l'Ange et la Vierge avec Saint Antoine Abbé. Le portail en pierre vive porte le blason des Borrani.
On trouvera aussi intéressantes la maison Bianchini (XVIIIe s.), restaurée par l'architecte L. Snozzi, située entre la route cantonale et la promenade le long du lac, et certaines constructions près du lac (Villa Gina, maison Branca).

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats