Oratoire de la Madonna delle Grazie

Gordola

L'existence de cet édifice est mentionnée dès le XVIe s. (inscriptions à l'intérieur). Il fut restauré en 1671 et de nouveau lors des deux siècles écoulés. Il abrite un fragment de fresque (tête de Madone) de la fin du XVe s., mis au jour lors de travaux de restauration. On peut aussi voir dans une petite vitrine des couteaux, des poignards et deux anneaux de fer utilisés pour empêcher les prisonniers de bouger. Selon la tradition, ces objets seraient très anciens et furent peut-être déposés là en vertu d'un voeu.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats