Les plus beaux lacs alpins de la région

Les vallées de la région du Lac Majeur recèlent d’innombrables lacs alpins à découvrir. De magnifiques étendues d’eau cristalline provenant de la fonte des glaciers scintillent au soleil comme un chapelet de pierres précieuses, teintées d’émeraude, de turquoise, d’azur ou de bleu profond. À la découverte des plus beaux lacs de montagne de la région.


Les lacs du Vallemaggia. Le plus imposant glacier du Tessin, le Basodino, se trouve dans le Vallemaggia (Vallée de la Maggia). La zone du lac Robiei, au pied du glacier, est accessible en seulement 15 minutes par téléphérique depuis San Carlo en Val Bavona, une vallée latérale du Vallemaggia. Un sentier de randonnée permet de faire le tour du lac en admirant le paysage alpin et les animaux qui l’habitent. À Robiei, il est également possible de visiter le barrage.

Le Val Bavona est une véritable destination paradisiaque pour ceux qui aiment les lacs alpins et l’eau en général. C’est ici que se trouve l’une des cascades les plus spectaculaires du Tessin, la Cascata di Foroglio, dont les eaux tombant du haut d’une falaise de 110 mètres symbolisent la puissante force de la nature. Ce n’est pas un hasard si ce paysage naturel est considéré comme un lieu énergique. De Foroglio, il est possible d’entreprendre une longue randonnée (5 heures) vers Puntid, Gerra, Crosa et Motto, jusqu’aux Laghetti della Crosa, deux lacs nichés dans les montagnes et très appréciés des pêcheurs. Le Lac d’Alzasca, entouré d’un bassin rocheux d’origine glaciaire, mérite également tout l’effort entrepris pour l’atteindre, en partant de Someo et en suivant le sentier taillé dans la roche le long d’une pente raide. De Cimalmotto, en revanche, il est possible de rejoindre plusieurs lacs alpins pittoresques : Laghetto di Sfille, Pozzöi, Gelato, Arnau ou del Pèzz. Le Lac Mognola est un autre lac très apprécié par les pêcheurs : entouré par le paysage alpin du Val Lavizzara et de géants de pierre comme le Pizzo Campo Tencia, le Pizzo Croslina et le Pizzo Rüscada. L’escalade est également possible dans cette zone. Dans le Val Lavizzara, en partant de Broglio, on peut aussi se rendre au Lago Tomeo, un lac à 1692 m au-dessus du niveau de la mer, et de là entreprendre d’intéressantes randonnées en montagne, par exemple vers le Val Verzasca.


Les lacs du Val Verzasca. Célèbre pour son barrage, formant le bassin artificiel du Lac de Vogorno, le Val Verzasca dissimule également des perles de beauté en haute montagne, comme le Laghetto d’Efra, un petit lac niché au cœur de parois rocheuses, et une forêt de mélèzes. On y arrive depuis Frasco en suivant le Riale d’Efra. 

En passant la nuit à la Cabane Efra, il est également possible de prolonger l’excursion jusqu’à deux jours. Un sentier très accidenté et technique idéal pour trail runners mène également au lac. Deux autres lacs alpins sont à découvrir depuis Sonogno, le village le plus en amont du Val Verzasca. Ce très joli village aux maisons en pierre est vraiment typique et bien conservé, et à quelques minutes à pied des Cascade de la Froda, très pittoresque avec son pont en bois. De Sonogno, l’on peut se diriger vers le Lac Barone en passant par Cabioi, Corte di Fondo, Piodoo et atteindre d’abord le Refuge Barone et ensuite le lac du même nom. Pour se rendre au Laghetto, il faut passer par la Cabane Cognora, continuer vers le Passo di Piatto pour arriver à l’Alpe di Laghetto. L’idéal serait de faire cette excursion de deux jours en passant une nuit à la Cabane Cognora.

Les lacs du Val Onsernone. La vallée la plus sauvage, retirée, paisible et naturelle de toute la région. C’est ainsi que se présente le Val Onsernone, avec ses pentes abruptes couvertes d’une végétation verdoyante et dense. Cette vallée, la plus appréciée des artistes qui y ont puisé leur inspiration, regorge de sentiers de randonnée pour l’explorer. 

Le lac alpin le plus célèbre de la région est le Lac de Salei, accessible en téléphérique depuis Vergeletto, suivi d’une promenade facile. Le Lac de Salei peut également être atteint par une randonnée plus ardue depuis Comologno, en passant par Ligünc et en traversant le Val Lavadina, avec un dénivelé d’un peu moins de 850 mètres en 3 heures environ. Une autre possibilité est de partir de Spruga, le dernier village du Val Onsernone avant la frontière italienne, où se trouvent également les Bagni di Craveggia [Bains de Craveggia]. De Vergeletto, l’on peut également se rendre à un autre lac alpin : en empruntant la route vers l’Alpe del Casone, puis le sentier traversant l’Alpe di Porcaresc jusqu’au Passo della Cavegna, l’on atteint le Lac de la Cavegna sur le versant de la Valle di Campo.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats