Locarno, la ville des fleur

Comment se fait-il que Locarno soit appelée la ville des fleurs? Une explication simple est tout d'abord pour les nombreuses fleurs qui y poussent. Notamment en raison du climat favorable, qui est doux tout au long de l'année. Mais le climat du lac Majeur n'est pas seulement doux, il est aussi méditerranéen, ce qui est particulier à cette latitude. Ainsi, sur les Îles de Brissago, des plantes de tous les continents poussent. Il n'est donc pas étonnant que les fleurs exotiques des camélias se trouvent précisément ici. Une plante d'une beauté absolument unique.

L’exposition Camelie Locarno, qui dure cinq jours, fait partie depuis nombreuses années du programme des manifestations de la ville de Locarno. Pendant ces cinq jours, le Parc des Camélias (Parco delle Camelie), où ces plantes magnifiques peuvent être admirées toute l’année, est au centre de l’attention. Cette manifestation printanière attire chaque année plus de 6000 personnes dans la région du lac Majeur et parvient toujours à enthousiasmer son public avec des fleurs magnifiques. Autrefois, cette manifestation avait une importance encore plus grande et était même célébrée par une fête.

L’histoire de cette merveilleuse manifestation remonte déjà au début des années vingt. La première Fête des camélias (Festa delle Camelie) a été organisée à Locarno en 1923. Une manifestation agrémentée de concerts, discours et feux d’artifice, mettant à l’honneur cette plante fascinante. Pendant les années record, la fête accueillait près de 25’000 visiteurs. En 1924, le comité d’organisation sollicita la population, afin d’obtenir son aide pour l’hébergement des hôtes. Chaque ménage devait mettre au moins un lit à disposition des visiteurs venus de loin. Le dédommagement était de CHF 4.- par lit et par nuit. La Fête des camélias eut lieu jusqu’en 1940 (avec quelques interruptions). Après 12 ans de pause, la ville de Locarno decida de redonner vie à cette manifestation. En 1952, la première Fête des fleurs (Festa dei Fiori) fut donc organisée. Cette fête populaire durait 3 jours et 3 nuits, au cours desquels des danses folkloriques mettant en scène tous les costumes des différentes vallées étaient présentées et plus de 12’000 fleurs exposées. La manifestation accueillait près de 15’000 personnes. Le cortège du dimanche était considéré comme l’apogée des festivités. Des chars somptueusement décorés défilaient sur Piazza Grande, tandis que des majorettes émerveillaient la foule par leurs chorégraphies rythmées au son d’une fanfare. La fête des fleurs en tant que telle eut lieu pour la dernière fois en 1984.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats