En famille à la découverte des Centovalli

Ce lieu tire son nom des innombrables vallées qui le composent, et leur magie féérique y est rassemblée: la vallée des Centovalli est tout en montée et connecte la Suisse à l’Italie. Elle préserve jalousement des recoins de nature intacte et des villages où les anciennes traditions sont encore bien vivantes. Cette destination de randonnée est d’une beauté exceptionnelle et, grâce aux téléphériques, elle est idéale pour une sortie en famille.

¨

Le moyen de transport le plus pittoresque pour visiter la vallée est le train. Cinquante-deux kilomètres de rails surplombant des paysages à couper le souffle, passant le long de rivières impétueuses, à proximité de montagnes rocheuses, à travers 31 tunnels et sur 83 ponts.

Ce n’est pas sans raison que le trajet de Locarno à Domodossola fait partie des dix plus belles voies ferrées au monde selon le guide Amazing Train Journeys de Lonely Planet. En bref, c’est l’un de ces voyages qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie et qui peut émerveiller aussi bien les grands que les petits grâce à la beauté envoûtante et légèrement bouleversante des paysages qui défilent derrière la fenêtre. Avec les guides audio gratuits et facilement disponibles depuis un smartphone, les kilomètres passeront à toute vitesse et la vallée commencera à révéler ses secrets.

Les Centovalli regorgent de petits villages peuplés de quelques habitants immergés dans des paysages verts et dans le silence d’une nature presque complètement intacte. Ces villages sont blottis entre les virages en lacets de la route qui traverse la vallée ou, plus en hauteur, embrassés par les montagnes et facilement accessibles en téléphérique. 

Celui qui conduit à Monte Comino est un joli petit œuf jaune logeant 4 personnes. Pendant la montée, les arbres défilent sous la cabine et les parties les plus escarpées de la montagne, où la roche est nue, brillent sous le soleil matinal. La vaste terrasse naturelle inondée de soleil, à 1200 m au-dessus du niveau de la mer, abrite aussi un élevage de sympathiques lamas lainés en compagnie desquels il est possible de faire différentes excursions. Les enfants se prennent vite d’affection pour ces créatures laineuses affables. Pour atténuer la tristesse des adieux à ces nouveaux amis velus et étancher sa soif après le trekking, cela peut être une bonne idée de faire une pause au Grotto Alla Capanna pour boire une bonne limonade à la mandarine.

Il n’existe qu’un seul moyen, autrement qu’à pied, pour arriver à Rasa: les cinq minutes de téléphérique à partir de Verdasio. Situé sur un plateau à 898 m au-dessus du niveau de la mer, Rasa est un groupe de petites maisons en pierre possédant un charme auquel il est difficile de résister.

L’air que l’on y respire est empli de parfums, provenant des bois le long du versant de la montagne, mais aussi des fleurs des jardins extrêmement bien tenus. Nous avons l’impression d’être dans un autre siècle, un autre monde, peut-être justement parce que Rasa est le dernier village du Tessin à ne pas être desservi par une route. De nombreux endroits permettent de pique-niquer sur l’herbe tout en admirant le Monte Comino en face, que l’on a exploré il y a seulement quelques heures. C’est le moment de profiter d’une pause bien méritée.

Astuce pro: les téléphériques menant au Monte Comino, à Rasa et à Pila-Costa ont un partenariat avec l’app my Ascona-Locarno. Si vous passez la nuit dans la région, vous pouvez bénéficier de 20 % de remise!

Le clocher d’Intragna est le symbole des Centovalli. Son statut de clocher le plus élevé du Tessin le rend très fier de lui-même, et il en a toutes les raisons. Il se dresse au-dessus des typiques petites rues étroites et labyrinthiques, comme une vedette.

Du haut de ses 65 mètres (et 166 marches), il offre une vue qui s’étend sur la commune de Terre di Pedemonte, sur les Centovalli et sur les régions environnantes. C’est de là que part le téléphérique permettant d’aller à Pila et Costa, deux localités ensoleillées et parfaites pour faire des randonnées décontractées à pied en pleine nature. Aux pieds d’Intragna, coule la rivière Melezza: la descente le long du joli sentier de pierres (balisé en blanc-rouge) immergé dans la forêt est moins difficile que la montée qui nous attend, mais vous serez récompensé par une pause à l’ombre pour admirer le magnifique Pont romain.

Après tant de marche, il serait peut-être judicieux de faire une pause. En revenant vers Locarno, arrêtez-vous à Verscio: c’est là que se trouve le Théâtre Dimitri, siège de l’Académie universitaire professionnelle de théâtre du même nom.

Un saut au Musée comique est de rigueur: les accessoires, les masques et les symboles chers au grand clown Dimitri y sont conservés. A Verscio, il est également possible de déguster des glaces insolites, mais typiques de la région, telles que celle à la «farina bonà» ou au raisin Isabelle. Un goûter et des rires, voilà une excellente fin pour notre aventure dans les Centovalli.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats