Balade à travers caveaux et vignobles

De longues rangées de vignes sillonnent les plaines et les coteaux surplombant lacs, vallées, rivières et panoramas incroyables. Un parfum intense, doux et délicat, embaume l’air. Le Tessin, terre de vignobles, est connu pour la qualité des ses vins, notamment le Merlot. Ces raisins représentent 83% des raisins cultivés dans le canton. Une balade à pied ou à vélo à travers les vignobles et les caveaux des vignerons nous entraine dans l’esprit de l’automne et permet d’enrichir la connaissance des vins de la région du lac Majeur.


La région d’Ascona-Locarno est façonnée par les vignobles. On les trouve partout, dans les grands domaines viticoles et dans les champs des particuliers, avec le charme spécial que le monde de la vitiviniculture apporte avec lui. Se promener parmi les vignes et avoir un regard privilégié sur la production de vin n’est certainement pas une expérience que l’on fait au quotidien. Il s’agit plutôt d’un voyage qui enivre les sens et éveille la curiosité. Partons donc à la découverte des secrets des vins de la région d'Ascona-Locarno.

Le Tessin est célèbre pour son Merlot. En fait, c'est le principal raisin cultivé dans notre région: sur un peu plus de 1000 hectares de vignobles, environ 860 sont merlot. Suivent les cépages Americana, Chardonnay, Bondola et Pinot Noir, qui se partagent 20 % des hectares cultivés. Le Bondola, en particulier, est le cépage autochtone du Tessin et, jusqu'au début du XXe siècle, il était aussi le plus répandu. Aujourd'hui, il a été supplanté par le Merlot et n'est cultivé qu'au Tessin, notamment dans la région d'Ascona-Locarno. Mais d'où vient le succès du Merlot? Pour le savoir, il faut se plonger un peu dans le passé et se familiariser avec l'histoire de la viticulture. Au début des années 1900, une terrible épidémie de phylloxéra a anéanti les vignes indigènes du Tessin (et du reste de l'Europe) et il a fallu chercher une variété de vigne plus résistante à la maladie. Les premières expériences avec le Merlot ont été couronnées de succès et sa culture a été largement soutenue par le canton. Aujourd'hui, grâce aux techniques des producteurs et au microclimat particulier du Tessin, caractérisé par des hivers doux et des étés méditerranéens, le Merlot est également utilisé pour produire des vins mousseux et des vins blancs et rosés. Le merlot vinifié en blanc est une spécialité du Tessin. C'est pourquoi seulement 9% des raisins cultivés au Tessin sont blancs.


Les raisins du Tessin mûrissent généralement à la fin du mois de septembre, mais tout dépend des conditions climatiques. Le Merlot donne des vins intenses, de couleur rubis, équilibrés et bien charpentés. Le Tessin a des sols différents au nord et au sud, c'est pourquoi la région du Sottoceneri et celle du Sopraceneri produisent des vins très différents à partir des mêmes raisins. Le sol riche en gneiss et en granit de la région d'Ascona-Locarno est plus acide et plus léger, ce qui se reflète dans le caractère des vins. Bien sûr, il faut goûter les vins pour le savoir: c'est là qu'interviennent les impressionnantes caveaux des vignerons, avec les fûts où les vins sont élevés et les longues rangées de bouteilles empilées sur les étagères.  

Les caveaux et caves des vignerons ont le charme du mystère. Des endroits frais et sombres où la magie opère. C'est peut-être aussi la raison pour laquelle les visites de caves, les week-ends portes ouvertes et les dégustations sur rendez-vous connaissent un tel succès. Se promener dans les vignobles, sentir le doux parfum des raisins qui mûrissent et déguster des vins fins expliqués directement par leurs producteurs. Cela semble être le programme parfait pour une journée entre amis. Et si la visite combine dégustation de vin et mouvement et vous permet d'explorer des coins inattendus de la région, c'est encore mieux. Certains des vignobles d'Ascona-Locarno, comme ceux de la Cantina Carrara, offrent des vues incroyables et vous donnent l'impression d'être en vacances en Toscane. D'autres ne sont pas seulement des caves à vin, mais de véritables mondes à explorer: c'est le cas de Matasci, où l'on ne fait pas seulement du vin, mais où l'on explore l'histoire du vin et où l'on promeut l'art.  Parmi ceux-ci, la région compte également des vignobles héroïques - ces vignobles cachés, difficiles à atteindre et à cultiver parce qu'ils se trouvent dans des zones inaccessibles ou presque - comme le Vigneto della Pioda au-dessus de Maggia et l'un des vignobles les plus élevés du Tessin (700 m au-dessus du niveau de la mer, une altitude à laquelle les raisins ont normalement du mal à mûrir) à Brontallo. La région du lac Majeur regorge de ces joyaux cachés: la moitié des vignobles de la région sont considérés comme difficiles à gérer en raison de leur emplacement, de leur accessibilité et des conditions du sol. Le résultat est un vin rare qui mérite d'être essayé au moins une fois dans sa vie: qui sait, il deviendra peut-être votre nouveau vin préféré.

Le tuyau de l’expert

C'est la « Selezione d'Ottobre » de Matasci qui a fait connaître le Merlot du Tessin dans le reste de la Suisse. Il a connu un succès extraordinaire de l'autre côté des Alpes dans les années 1960 et est encore très populaire aujourd'hui.  Et à propos de spécialités: le « Charme » de Delea a été le premier vin mousseux élaboré à partir de raisins 100% Merlot vinifiés en blanc.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats