Le Trail Crew d’Ascona-Locarno 

Des pistes impeccables, techniquement exigeantes et pourtant naturelles, caractérisent la région d'Ascona-Locarno et font de cette destination un lieu de rencontre apprécié des vététistes. Pour apprivoiser ce terrain sauvage et escarpé, il faut beaucoup d’expérience et une bonne dose de passion. Grâce au savoir-faire nécessaire et à l’amour du sport, le Trail Crew construit des pistes techniquement intéressantes et les entretient de manière à ce que les vététistes puissent toujours profiter des meilleures conditions.  


Fondé en 2017 par Ascona-Locarno Tourisme, le Trail Crew se compose actuellement de trois personnes. Le responsable du groupe est Sebastiano, que tout le monde appelle Seba. Il s’agit de la première et seule équipe au Tessin à s’occuper exclusivement de pistes VTT. Grâce à leur travail, le Trail Crew prévient l'érosion et les dommages causés au paysage par le passage des VTT. Un travail qui demande beaucoup de ressources, mais qui fait la différence.

L’entretien se distingue surtout par l’effort fourni. Contrairement à un chemin de randonnée, sur un sentier VTT, il ne doit pas y avoir de nids-de-poule profonds ni de grosses pierres ou d’autres obstacles imprévus, sinon il risque d’être plus difficile qu’indiqué, voire impraticable. Malgré l’excellente infrastructure, les hôtels pour cyclistes, les boutiques et l’équipe existante, le nombre de pistes officielles sur le lac Majeur est encore limité en nombre. Cela s’explique en partie par les conditions strictes imposées pour la construction de nouvelles pistes, mais aussi par la spécificité du paysage. «Nous avons de magnifiques montagnes. Elles ne sont toutefois pas lisses ou harmonieuses, mais plutôt raides et sauvages, ce qui requiert un certain niveau technique.» Les vététistes y trouvent des pistes techniques ou moins difficiles qui les font transpirer tout en leur offrant de somptueuses vues allant des sommets aux palmiers au bord du lac. Seba poursuit: «Ce qui est formidable dans notre région, c’est qu’en plus de faire du VTT, ce qui est évidemment le plus important pour un vététiste, on peut aussi profiter d’un après-trail.» Pour lui, une journée parfaite en VTT, c’est rouler toute la journée et se divertir. Ensuite, on se rend au lac ou dans l’une des vallées pour se baigner dans la rivière. «Le tout donne une merveilleuse expérience – from hill to chill.» 


Dans le Trail Crew, la collaboration, l’entraide et la confiance mutuelle sont primordiales. Ils forment une équipe soudée non seulement sur les pistes, mais aussi lorsqu’il s’agit de préparer le café après le repas de midi. Pendant que l’un organise l’eau, un autre s’occupe de la cuisinière à gaz et le troisième prépare les tasses. «Nous sommes une bande de Vikings sauvages qui adore être dehors et qui a une grande passion pour le VTT.» 

«Bien sûr, le fait que nous soyons tous des passionnés de VTT aide énormément dans notre travail. On arrive à mieux lire la piste et on sait ce qui fait plaisir aux autres vététistes ou ce à quoi il faut faire attention pour que la piste soit fluide.» Le Trail Crew ne s’occupe toutefois pas seulement des sentiers, mais aussi de leurs abords. Ainsi, les plantes sont déplacées et non pas simplement arrachées, les pierres qui obstruent le chemin sont formées en pyramide sur le bord et servent de cachette aux lézards et aux serpents et les déchets que les gens laissent en chemin sont ramassés. «Il me tient à cœur de faire attention aux détails et d’accorder un certain respect à la nature. Comme s’il s’agissait de mon propre jardin», dit Seba. Outre la construction durable des sentiers, qui implique par exemple l’évacuation ciblée de l’eau de pluie, le comportement correct des vététistes est aussi très important à ses yeux. Le respect des sentiers balisés et l’égard mutuel entre vététistes et randonneurs sont de rigueur.  

Découvert pour toi par:

Seba | Responsable Trail Crew 
J’aime travailler dehors, dans la nature. Ce n’est pas juste un travail, mais un mode de vie. J’aime construire de super sentiers, car lorsque je dévale les sentiers que j’ai construits de mes propres mains pendant mon temps libre, j’ai moi aussi envie de m’amuser. Et lorsque c’est le cas, je ressens une incroyable satisfaction. Le conseil de Seba est d’essayer les pistes au printemps ou en automne, car il fait moins chaud. En plus des pistes officielles, il y a aussi beaucoup d’autres belles randonnées et activités à explorer. Vous l’aurez compris: découvrez notre région qui a tant à offrir! 

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats