L'artiste derrière les empreintes du Walk of Fame

Gianmarco Torriani est le sculpteur qui prend les empreintes de stars se produisant à Locarno lors de la manifestation musicale Moon&Stars. Il les transforme en sculptures de bronze, qui sont ensuite exposées sur le Walk of Fame de Locarno. Le projet a démarré en 2008 avec une petite série de quatre empreintes installées sur Largo Zorzi, l'avenue qui relie la Piazza Grande au lac. Le nombre d'artistes désireux de laisser leur empreinte à Locarno ayant énormément augmenté, il fallut concevoir un nouveau projet. Une nouvelle Walk of Fame voit donc le jour en 2022 dans les Jardins Rusca. Parcourons son histoire et découvrons le nouveau projet avec Gianmarco Torriani.

«Ma première empreinte a été celle de Sting. Un début sur les chapeaux de roues! J’étais assez nerveux à la perspective de cette rencontre. Mais quand il est arrivé, Sting était le plus calme et le plus à l’aise du monde. Le moment où l’on prend l’empreinte est très important», explique le sculpteur tessinois. «Il faut être précis, rapide et faire un travail propre qui ne mette pas en danger la santé de l’artiste».

Gianmarco Torriani est un sculpteur tessinois. Après avoir étudié au Centro Scolastico per le Industrie Artistiche (CSIA) de Lugano avec le professeur Nag Arnoldi, qui dirigeait les cours d’arts décoratifs, il a obtenu son diplôme à l'Académie Brera de Milan en 1984 (section sculpture). Il a entamé sa carrière artistique aux États-Unis et a étoffé son expérience dans des galeries américaines et suisses. Sa collaboration avec l’Organizzazione Turistica Lago Maggiore e Valli pour la Walk of Fame a débuté en 2011. Le travail de Gianmarco Torriani pendant Moon&Stars consiste à prendre les mains des artistes et à les presser sur une couche d’argile assez tendre. «Il faut mettre du talc sur les mains, les poser sur la planche en argile et appuyer sur les doigts pour marquer l’empreinte. L’artiste peut ensuite apposer sa signature ou écrire quelque chose. Les premières fois, je montrais comment procéder en prenant l'empreinte de ma propre main, puis je nettoyais l’argile avec une spatule pour prendre la vraie empreinte». La procédure en elle-même prend peu de temps, mais il faut environ six semaines pour la réalisation de la sculpture en bronze que l’on peut admirer. Dans son atelier, l’artiste réalise un moulage en plâtre de l’empreinte en argile, qui servira de modèle pour être fondue en bronze. 

De nombreux artistes ont décidé de laisser leur empreinte à Locarno: la galerie des moulages de Gianmarco Torriani ne compte pas moins de 90 pièces, et le sculpteur a une anecdote à raconter sur chacune d’entre elles. La chanteuse française ZAZ, par exemple, a souhaité faire une empreinte de ses pieds et dessiner sur toute la planche. «Il y a eu des moments très touchants. Lorsque nous avons pris les empreintes des Gotthard, Leo Leoni a voulu ajouter l’harmonica de Steve Lee. Cela a surpris tout le monde».

Dans les Jardins Rusca, près de la promenade du lac de Locarno, qui abritent plusieurs espèces de palmiers et des variétés de camélias plus que séculaires, on peut admirer 10 totems: chacun est formé de trois cubes pivotants de 50x50x50 cm avec lesquels on peut interagir, les faire tourner pour admirer toutes les sculptures et découvrir les artistes qui ont laissé leur empreinte indélébile à Locarno. C’est presque un jeu, où la dimension interactive se mêle à la volonté de mettre en valeur les empreintes. Sur la Walk of Fame, on peut admirer les empreintes d’artistes comme Elton John, Joe Cocker, Santana & Cindy Blackman Santana, Die Toten Hosen, Gianna Nannini, Roxette, Patent Ochsner, Luciano Ligabue, Pino Daniele, Bastian Baker, Hecht, Lo & Leduc, J-Az & Fedez, Amy MacDonald... et bien d’autres encore, 81 au total. Il ne reste plus qu’à les découvrir en se promenant dans les Jardins Rusca avec l’aide de la carte au début du parcours.

Recherche sur ascona-locarno.com


Résultats